iolce Accéder aux chapitres

Design & Numérique

Stéphane Vial

Camera vectorielle

Technique, milieu et perception

Que représente ces termes dans notre vie de tous les jours ? Voyons ensemble ce qui différencie l’outil de la technique, notre rapport à l’innovation en se basant sur notre histoire, mais aussi en quoi la technique créée la perception et pourquoi il ne faut pas craindre toutes ces nouvelles innovations.

Il faut éliminer les peurs et les fantasmes liés à des perceptions nouvelles afin de comprendre la réelle problématique liée à ces inventions.

Technique et outil

Afin d’avoir une base solide et enrichie, nous allons déterminer ce qu’est l’outil et ce qu’est la technique. Les outils sont les instruments de notre vie quotidienne, ils nous servent à effectuer des tâches difficiles et par dessus tout, ils sont créés par l’homme.

La technique, ellle, représente les différents mécanismes présents sur notre planète. Quand je dis mécanisme, je pense par exemple à la force éolienne où à la force de l’eau, qui peuvent-être exploités grâce à des outils plus ou moins complexes.

Camera vectorielle

Rapport à l'innovation

Le renouveau fait peur. Au jour d’aujourd’hui, l’innovation technique laisse perplexe bon nombre de personnes, mais ce n’est pas nouveau. Depuis toujours, nous appréhendons l’innovation, car nous ne la connaissons pas: c’est une perception nouvelle.

Remontons en 1895, lors de la première diffusion en cinéma de « L’arrivée d’un train à La Ciotat » des frères Lumières. Les personnes venues assisté à ce court-métrage ont été prises de panique à l’arrivée du train en gare pensant qu’il se dirigeait vers eux.

Camera vectorielle

Technique et système perceptif

La technique créé la perception comme par exemple le numérique qui a permis de nouvelles formes de perceptions inédites comme la communication par téléphone sans contact direct avec son interlocuteur.

Mais le numérique n’a rien de nouveau, il modifie notre perception du monde en modifiant les techniques déjà existantes de nos milieux de vie. Il laisse aussi derrière lui autant de possibilités nouvelles que de problèmes nouveaux.

Camera vectorielle

Crainte de l'industrialisation

Les gens s’interrogent de plus en plus sur la place importante des machines dans notre société. Mais les machines ne sont que le résultat d’une innovation nouvelle qui commence à se démocratiser.

Depuis toujours, l’homme créé des machines, des outils pour l’aider dans des tâches compliquées: « L’homo habilis » qui utilisait une pierre pour en faire un outil. D’homme, nous somme comme passé à un statut d’ « homme augmenté » grâce à ces innovations.

Camera vectorielle

« virtuel » où « numérique » ?

Nous allons voir comment nous avons pu démocratiser la nouvelle technologie qu’est le numérique. Également mettre en exergue la différences entre ces termes « virtuel » et « numerique » pour finir sur notre rapport que nous avons avec le numérique aujourd’hui.

Il faut mettre fin au fantasme selon lequel tout ce qui est numérique n’est pas réel.

Simplicité du language

Dès la création du numérique, des mots ont été captés de notre quotidien afin de faciliter l’utilisation de ce renouveau, de cette innovation technologique. On peut y retrouver des mots courant comme corbeille, bureaux et d’autres termes toujours plus explicites.

Le but de ce language informatique est d’utiliser ces métaphores dans nos interfaces pour une utilisation optimisée à tout type d’utilisateur.

Camera vectorielle

Virtuel et numérique

Il faut d’abord dissocier les termes de « virtuel » et de « numérique ». Le mot « virtuel » traduisait un vieux concept d’Aristote signifiant « potentiel ». Cependant, il est aujourd’hui trop souvent utilisé dans un sens informatique, c’est simplement une simulation.

On lui fait également dire « irréel », ce qui est faux étant donné que ce qui est potentiel peut être réel. Il faut également mettre fin aux fantasmes selon lesquels tout ce qui est numérique est irréel, car il est le résultat d’une innovation qui, elle, est bien réelle.

Tâches numériques

Le numérique aujourd'hui

De nos jours, le numérique commence à se démocratiser et à devenir un outil récurrent de notre quotidien. Mais il laisse tout de fois plusieurs d’entre nous perplexes quant à son indiscutable part dans notre société moderne.

Mais chaque innovation à droit à son taux de crainte, et ce depuis toujours. Comme avec l’arrivée des mails par exemple, qui paraissait être un système venant d’une autre planète, ou futuriste à l’époque de leur création.

Rijks Museum

Source de polémiques

L’exemple qui selon moi est le plus parlant sont ces photographies prises au RijksMuseum d’Amsterdam, où l’on peut voir des enfants ou des parents assis devant des oeuvres d’art sur leurs smartphones.

Cette image a été interprétée trop vite sur les réseaux, qualifiant ces gens d’insociables et plein d’autres encore. Mais la réalité est en fait toute autre, car les personnes présentes ici ne font que se renseigner sur les arts de ce Musée, grâce à leurs smartphones.

Milieux perceptifs

Ontophanie et milieu perceptif

Tout d’abord, qu’est-ce que l’ontophanie ? Ensuite, comment nos milieux perceptifs respectifs ont-ils influencé notre approche des choses ? Comment notre société s’est-elle adaptée aux milieux perceptifs qui se sont créés ? Voyons ensemble la notion d’expérience.

Le terme d’experience en phénoménologie est fondamental, on parle d’expérience perceptive, d’expérience des choses qui nous entourent à chaque instant.

Qu'est-ce que l'ontophanie

Que signifie ce terme ? Tout d’abord, nous garderons le mot « ontos », signifiant l’être. Et ensuite nous avons le mot « phanie », signifiant « apparaître ». On peut donc en déduire que l’ontophanie définit le processus d’apparition de/des être(s).

fisheye

Perception du monde

Notre perception du monde varie selon les techniques que nous utilisons. Aujourd’hui, nous parlons surtout d’expériences, et non plus de produits comme la plupart des particuliers et entreprises de l’époque.

Ici, la notion d’expérience se rapproche de la notion de service. Mais pourquoi tout ça ? Tout simplement car nous, consommateurs, clients, somme devenus exigeants, et nous ne nous contentons plus d’un simple produit, nous voulons une forme de service.

Engrenage

Expérience et phénoménologie

Le terme d’ experiences en phénoménologie est fondamental, on parle d’expérience perceptive, d’expérience des choses qui nous entourent à chaque instant pour ainsi l’analyser.

L’usager est au centre du processus de création d’expérience, c’est de lui que tout débute. On ne cherche plus simplement à lui délivrer un produit, mais on cherche à en savoir plus sur lui, d’en connaitre plus sur sa perception des choses qui l’entourent.

Camera vectorielle

Méthodologie et projets

Plus le temps passe, plus on connait une inflation de nos projets, du terme projet même. Nous parlons de projets de vie, projets d’avenir par exemple, mais les projets sont-ils identiques pour chaque domaine ?

Aujourd’hui, différents domaines sont comparables, comme l’architecture et le design. Tout d’abord, la première phase de maquette pour l’architecte correspond au design pour le designer. Tandis que le chantier final correspond au développement. Une phase de réflexion est privilégiée en début de projet.